Un jeune pygmée tué dans le parc de Kahuzi-Biega par des écogardes

Un jeune pygmée de 16 ans a été tué le 26 août par les écogardes dans le parc national de Kahuzi-Biega, dans le Nord-Kivu, en RDC, alors qu’il recherchait des  plantes médicinales accompagné de son père, rapporte le communiqué de presse  conjoint du Centre d’accompagnement des autochtones pygmées et minoritaires vulnérables (CAMV) et Forest Peoples programme (FPP).

Dans la matinée du samedi 26 août 2017 aux environs de 9 heures, Munganga Nakulire, le père accompagné de son fils Christian Mbone Nakulire, décide d’aller chercher des plantes médicinales dans le Parc de Kahuzi Bièga, en vue de soigner son enfant souffrant de la diarrhée. 

father20munganga20nakulire
Munganga Nakulire, Father of the dead shot young pygmy

Arrivés les deux sur la colline Bahaya située au PNKB, ils croisent quatre pisteurs, et tout à coup l’un d’entr’eux ouvre le feu en tirant à bout portant sur le père. Atteint grièvement au bras droit, ce dernier réussit à s’enfuir malgré la blessure, laissant derrière lui son enfant, qui sera par la suite abattu, a témoigné le père du défunt.

A la suite de la mort du jeune pygmée, Quelques escarmouches ont eu lieu et de tensions sont observées sur le site du PNKB après un sit-in des pygmées organisé à Civanga le 28 Août dernier. Ce, malgré l’enterrement de la dépouille mortelle, le 30 Août dernier.

Au vu de cet incident, le CAMV et le FPP condamnent cet acte sur un mineur et appellent les autorités civiles et politiques à déclencher une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. « Nous n’avons jamais tué un gorille moins encore un écogarde ou un touriste. Alors pourquoi on doit nous tuer de cette manière », s’est indigné même Ntavuna, autochtone pygmée et chef du village Buyungule dans le groupement Miti à Kabare. CAMV et FPP appelent l’ ICCN et les autorités politiques au respect des engagements pris Dans le cadre du processus Whakatane1 , CAMV et FPP ont initié un dialogue entre les autochtones pygmées, le Gouvernement provincial, l’ICCN et le PNKB.

La première rencontre tenue en octobre 2014 a élaboré et fait signé une feuille de route proposant des réponses aux besoins médiats et immédiats des peuples autochtones et aux obligations réciproques des parties, notamment le respect des droits des peuples autochtones pygmées et la préservation de la biodiversité du PNKB, etc. Pour votre gouverne, le Parc National de Kahuzi Biega (PNKB) est l’un des sept parcs nationaux et figure parmi les cinq sites du patrimoine mondial que regorgent le pays. Il est à ce stade, à en croire le Plan Général de Gestion 2009 – 2019 du PNKB, le pionnier de l’approche « conservation communautaire » en RD Congo.

A voir de près, ce meurtre n’aurait eu lieu si les droits fonciers des peuples autochtones pygmées (Batwa) étaient reconnus et sécurisés par les pouvoirs publics. Si la feuille de route de Whakatane était effectivement mise en œuvre, les Batwa auraient pu vivre dans les 3 zones pilotes identifiées du PNKB. Leur présence à la recherche de plantes médicinales sur leurs terres ne serait considérée, comme un crime mais reconnue comme pratique de leurs connaissances écologiques sur leurs terres coutumières.

Soucieux enfin de la protection des droits des peuples autochtones pygmées et de la conservation durable de l’environnement, CAMV et FPP invitent tous les partenaires, notamment le Gouvernement de la RDC au respect strict des articles 512 de la Constitution du 18 février 2006 telle que modifiée par la loi n°11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certaines dispositions constitutionnelles en RDC3 ainsi que des

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s